Refuge de l’Arpont

Restructuration et extension du refuge de l’Arpont
Construire en montagne, voire en haute montagne, c’est construire en situation d’exposition maximale. Pluie, neige, vent, avalanche, température, pente: les contraintes sont démultipliées tout comme, la plupart du temps, la force et la beauté du paysage. Les sites souvent marqués par une architecture traditionnelle, vernaculaire, offrent néanmoins la place à une réflexion contemporaine inspirée par les constructions paysannes. La pertinence de l’implantation par rapport aux courbes de niveaux, le choix des matériaux (pierre, bois, métaux) en termes de ressources, dessinent un contexte où le faux et le pastiche sonnent mal. La nouvelle architecture doit trouver sa place dans le tissage avec l’ancien et à la rigueur des sols et du climat.
Le refuge de l’Arpont occupe une position topographique stratégique à 2309 mètres d’altitude, ouverte sur les combes. Placé dans la pente, l’épannelage en escalier des bâtis existants le rend parfaitement adaptés aux contraintes de terrain. La nouvelle extension est construite au Sud Est de ces derniers. Réalisée sur deux niveaux, elle est calée en contrebas des  bâtiments existants, à une altimétrie qui respecte la pente naturelle du cordon morainique et forme un socle semi enterré pour le refuge existant.

Lieu :

Commune de Termignon - Savoie

Année :

2011 - 2013

Maître d'ouvrage :

Parc National de la Vanoise

Maître d'oeuvre :

Atelier RITZ

Partenaires :

SGI, BRIERE

Montant estimatif des travaux :

2 117 000 €HT

Retourner au menu accessibilité (haut de page)